MAMADOU L. DIALLO (COORDONNATEUR DE MANKO WATTU SENEGAAL) : "Il faut arracher l'Assemblée nationale des mains de Maky Sall''

MAMADOU L. DIALLO (COORDONNATEUR DE MANKO WATTU SENEGAAL) : "Il faut arracher l'Assemblée nationale des mains de Maky Sall''

Enqueteplus Le 2017-03-20  Source

Le Coordonnateur du Front pour la défense du Sénégal/Manko wattu Senegaal (FSD/MWS), Mamadou Lamine Diallo, a invité hier l'ensemble des Sénégalais à s'inscrire massivement sur les listes électorales pour se défaire du régime de la majorité mécanique du Président Macky Sall, le 31 juillet prochain.

L'opposition réunie autour du Front Manko wattu Senegaal tient beaucoup à imposer au régime en place une cohabitation à l'Assemblée nationale, à l'issue des prochaines élections législatives prévues le 31 juillet prochain. En perspective de ces joutes, ses leaders invitent l'ensemble des Sénégalais en âge de voter à aller s'inscrire massivement sur les listes électorales. Selon le coordonnateur du Front pour la défense du Sénégal/Manko wattu Senegaal (FDS/MWS), par ailleurs président du mouvement Tekki, seule une cohabitation à l'Assemblée nationale permettra de faire face aux "dérives'' du régime du Président Macky Sall.

Qui, à l'en croire, a fait de l'Assemblée nationale l'annexe du palais présidentiel. Or, dit-il, l'hémicycle devrait être le lieu par excellence du débat politique national et le coeur de la vie politique du pays. C'est ailleurs la raison pour laquelle l'ex-allié du Président Macky Sall devenu son adversaire demande aux Sénégalais de voter massivement aux prochaines échéances électorales contre le régime en place. "Il faut arracher l'Assemblée nationale des mains de l'APR, de la coalition Benno bokk yaakaar et de Macky Sall pour qu'il y ait une majorité capable de faire de cette institution un véritable lieu politique à même de définir et de débattre des politiques publiques'', a déclaré Mamadou Lamine Diallo.

Selon le leader de Tekki, cet objectif ne doit pas être difficile à atteindre, dès lors que le régime en place a montré ses limites et a échoué sur plusieurs plans. "Les Sénégalais sont déçus de la gestion actuelle du pays'', a soutenu le député. Avant d'appeler l'ensemble des Sénégalais qui veulent le changement à se mobiliser et à s'organiser en conséquence pour gagner les prochaines législatives. "Le régime a investi plus de 50 milliards pour la confection des cartes d'électeur. Donc, il faut aller vous inscrire. Il faut aussi tout faire pour en finir avec le "raw gaddu'' (mode de scrutin en vigueur qui permet à la liste qui a plus de voix de rafler tous les sièges), pour faire avancer la démocratie sénégalaise'', lance-t-il tout en soulignant que "la banlieue doit tourner le dos au régime, dès lors que ses populations vivent d'énormes difficultés liées au chômage, à l'extrême pauvreté et à l'insécurité''.

Se prononçant sur l'affaire Khalifa Sall, Mamadou Lamine Diallo s'est offusqué de l'emprisonnement du maire de Dakar. "Macky Sall s'engage à vouloir utiliser la justice pour réprimer ses opposants politiques pour les réduire au néant. Voilà le programme qu'il va mener, mais il trouvera devant lui un peuple uni et debout qui fera face'', fulmine-t-il.

CHEIKH THIAM



Nous vous recommandons