Virée pour violence, Amélie Neten quitte les Anges en pleurs

Virée pour violence, Amélie Neten quitte les Anges en pleurs

Telestar Il y'a 5 jours  Source

Depuis le début de cette saison des "Vacances des Anges", Amélie Neten et Kim Glow ont du mal à cohabiter. Leurs deux caractères de feu les auront menées jusqu'au renvoi... Dans l'épisode diffusé ce mercredi 13 septembre, les deux jeunes femmes doivent partir. Hugomanos, le manager qui suit les Anges tout au long de l'aventure l'annonce lui-même: Amélie Neten et Kim Glow ne reviendront pas. A ce moment-là, les deux candidates ont été sorties de la villa. Mais Amélie Neten, très attachée à plusieurs candidats avec qui elle partageait ce séjour sous le soleil grec, a tenu à revenir leur dire au revoir. "Je ne peux pas partir, comme ça, du jour au lendemain sans donner d'explications", dit-elle.

C'est la voix pleine de sanglots que la jeune femme demande à ses camarades de se réunir dans le salon. Alors, elle reconnaît en être venue aux mains avec Kim Glow, dans la nuit. Les deux jeunes femmes se sont vivement disputées avant de devenir violentes physiquement. "Je pense que vous savez ce qu'il y a eu hier soir. Cela a été loin. Malheureusement, j'ai une sanction donc je dois partir aujourd'hui. Il faut que je fasse mes bagages", explique-t-elle face à ses camarades en pleurs. Plus tard, dans le confessionnal, la candidate de téléréalité donne davantage de détails: "Kim a été trop loin. J'ai eu un geste que je n'aurais jamais du avoir. Je n'ai pas su contrôler. C'est parti tout seul. C'est comme ça et je reste la sanction", conclue-t-elle visiblement très attristée de quitter les Anges. Comme elle et Kim Glow, Rawell avait aussi été virée pour les mêmes raisons quelques heures plus tôt.

Retrouvez cet article sur Telestar.fr

Une star de la télé-réalité a subi "un rajeunissement vaginal" et veut dévoiler le résultat en direct
Sacha Buyse, Adixia, Jessica Thivenin... Ces 10 stars de téléréalité se sont métamorphosées
Malaise: lorsque Nagui vanne les évadés fiscaux de Saint-Barthélemy
Jeremstar dans les Terriens du dimanche : les internautes mitigés
Les chroniqueurs de Thierry Ardisson débriefent la première chronique de Raquel Garrido


Nous vous recommandons