Suivi-évaluation des politiques publiques : le Sénégal et le Congo sans commune mesure

Dakar7 Le 2017-02-17  Source

En dépit d'une comparaison rapprochée faite par Seydou Guèye, entre le projet de société du président Congolais Denis Sassou Nguesso qu'est «la Nouvelle Espérance» et le «Plan Sénégal Emergent» de Macky Sall, force reste cependant de constater que les séquences temporelles de la mise en oeuvre des deux (2) programmes ne sont pas comparables. C'était lors d'une cérémonie de présentation d'un livre produit par le Sénégalais Cheikh Oumar Sylla à l'UCAD. En effet, si le Congo a pu sortir la tête de l'eau en quatorze (14) ans. C'est à dire entre 2002 et 2016, malgré une guerre civile qui a beaucoup contribué à son retard, cela ne saurait être le cas de notre pays. Parce que le PSE a été imposé par la France et mis en oeuvre sous fond d'hésitation en remplacement du programme «Yonou Yokkuté» il y'a juste deux (2) ans. D'après le film court métrage qui a été projeté, retraçant l'impact positif des politiques publiques que les populations Congolaises ont commencé à ressentir déjà, l'assistance avait l'impression que Seydou Guèye qui a préfacé le livre, voulait anticiper sur les «retombées» du PSE qui ne promet, en tout cas pour le moment aucune avancée considérable pour les Sénégalais. Il faut rappeler que dans tous les secteurs, le président Macky Sall a dû hériter d'acquis notoires de l'ancien régime qu'il a soit inauguré, soit continué. Il est tout aussi vrai que pour asseoir une bonne politique publique viable, il faut poser préalablement les jalons d'une démocratie sincère. Celle qui s'accommode avec le respect des droits humains pour pouvoir véritablement lutter contre les injustices sociales. Mais le constat est là, têtu car au moment où le porte-parole du gouvernement théorisait l'irréel, le processus électoral en cours au Sénégal était déjà achoppé par le quatrième (4ème) pôle des indépendants. Dans le même temps, l'organisation des élections par le ministre de l'Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo reste controversée, alors que des adversaires politiques sont mis en prison ou simplement persécutés.

Dakar7.com



Nous vous recommandons

Actu en continu - Dernière minute

Cinq de Macky Sall au pouvoir - Mankoo parle d'un échec retentissant

Lignedirecte

Le maire de Montréal Denis Coderre à Khalifa Sall - "Lu meti yagul''*

Lignedirecte

Zoom sur une troupe de Saint-Louis - Plombée par les décès, "Bara Yeggo'' revient avec « Neexa dëkkël »

Lignedirecte

Disparition des troupes théâtrales - Le théâtre quitte la scène

Lignedirecte

Matchs amicaux: les Lions sauvés d'une expulsion de leur hôtel de Londres

Senenews

Actu People

Audiences : gros carton pour Lucy sur TF1

Tvmag

Les stars ont fêté les 25 ans de Disneyland Paris

Parismatch

Laure Manaudou loin de Jérémy Frérot pour tourner une émission : "a a été dur"

Closermag

Selena Gomez et The Weeknd inséparables : elle le suit dans sa tournée !

Closermag

Bluffant ! La fille d'Alizée est sa copie conforme!

Telestar

Actu Sport

Sénégal / Côte d'ivoire, ce lundi : Plus qu'un match amical

Dakaractu

Les images de la cérémonie officielle du ziar général à Tivaouane

Dakaractu

CAN 2019 : Madagascar complète le groupe du Sénégal

Wiwsport

TOURNOI ZONE 2 : LES LIONS TERMINENT EN TêTE ET SE QUALIFIENT POUR L'AFROBASKET

Dakaractu

Eliminatoires Zone2 Afrobasket 2017: Le Sénégal bat le Mali dans la douleur (79-72)

Leral