Maroc : le coup de pression de Mohammed VI pour accélérer l'adoption de l'acte constitutif de l'Union africaine (JeuneAfrique)

Jeuneafrique Il y'a 2 semaines  Source

À quelques semaines de la tenue du sommet de l'Union africaine, le Maroc veut adopter tous les documents exigés pour son adhésion. Mais le Parlement est en panne...

C'est pourquoi une nouvelle pression d'origine royale a été exprimée, afin que soit accélérée la composition du gouvernement. Cette fois-ci, elle a été formulée d'une manière indirecte à travers un Conseil des ministres présidé par Mohammed VI le lundi 10 janvier, pendant lequel ce dernier a appelé les deux chambres du Parlement à adopter dans les plus brefs délais la loi relative à l'acte constitutif de l'Union africaine (UA) qu'il a signé.

Le royaume veut officialiser son adhésion à l'UA lors du sommet des chefs d'Etat qui se tient finjanvier à Addis-Abeba. Pour cela, il lui faudra justifier de tous les documents nécessaires à son adhésion. Or, dans l'attente du nouveau gouvernement, le Parlement ne siège pas et toutes ses instances sont en panne. « Certes, l'adoption de l'acte constitutif de l'UA par les députés sera une formalité rapide, mais elle est incontournable juridiquement », explique un analyste politique.

Course contre la montre

En validant cet acte constitutif de l'UA, signé par ses membres le 11 juillet 2000 à Lomé, le Maroc a cassé une question tabou dans son histoire. Comme le stipule l'article 4 de cet acte, le royaume approuve le principe » du respect des frontières au moment de l'accession à l'indépendance » et s'engage, conformément à l'article 3, «à défendre la souveraineté, l'intégrité territoriale et l'indépendance des Etats-membres». En clair, son engagement est aussi valable pourson ennemi juré, la République arabe sahraouie et démocratique (RASD), qui est membre de l'UA.

Mais rien ne l'empêche, une fois membre de l'Union, de demander à ce que cet acte constitutif soit amendé, comme le permet l'article 32, afin de rétablir ses droits historiques sur son territoire sahraoui et pousser, in fine, l'entité dirigée par Brahim Ghali vers la sortie. Autant dire que l'Afrique assistera cette année à un véritable bras de fer. Pour consolider ses alliances autour de cettepriorité diplomatique, le roi a multiplié les visites dans le continent, montrant ainsi son extrême implication dans les questions africaines.

Des cartes de séjour de trois ans pour les Subsahariens

Lors duconseil des ministres qu'il a présidé lundi, il a ainsi ordonné que la durée de validité des cartes de séjour des migrants subsahariens résidant au Maroc passe à trois années, au lieu d'une année actuellement (sauf en cas d'actes répressibles commis par les intéressés). Une deuxième opération de régularisation de ces migrants a été initiée en décembre – la première a eu lieu en 2014 – dans le but de répondre aux nouvelles réalités de la migration faisant du Maroc une terre de résidence et non uniquement de transit.



Dites-nous ce que vous pensez de cet article ?

Nous vous recommandons

Société

Rebeuss : Le Calvaire Des Femmes De Détenus

Seneweb

Actualité

Jammeh, le dictateur, le business et le parrain...

Dakaractu

Actualité

Go : Les «Baro-maitresses» de Ada

Rewmi

Actualité

Les gros dégâts de Jammeh

Seneweb

Actu en continu - Dernière minute

Rebeuss : Le Calvaire Des Femmes De Détenus

Seneweb

Environnement des affaires: Les chefs d'entreprise se plaignent de la concurrence déloyale

Leral

Yahya Jammeh accueilli en Guinée équatoriale par Teodoro Obiang : Un ancien dictateur chez un...dictateur

Dakaractu

AVALANCHE EN ITALIE : Un ressortissant sénégalais du nom de Dame Faye décédé dans le drame de l'hôtel Rigopiano

Dakaractu

CRISE GAMBIENNE : L'APD salue la fermeté et la diplomatie du Président Macky Sall et de la CEDEAO

Dakaractu

Actu People

Programme TV : Elodie Gossuin se lance dans la cuisine avec Un chef à l'oreille

Tvmag

Benoît Hamon : pourquoi il s'est imposé

Parismatch

Benoît Hamon rêve "de la vraie présidentielle"

Parismatch

Obésité sévère : une chirurgie moins invasive

Parismatch

Photo : Macky SALL et Marième Faye Sall rendent visite au Président Abdou Diouf et Elizabeth Diouf

Leral

Actu Sport

MANCHESTER UNITED : Un Rooney record !

Enqueteplus

Foot - CAN - Pourquoi la CAN 2017 peine à décoller

Lequipe

Foot - Transfert - Transfert : le défenseur français Thomas Phibel à l'Anzhi Makhatchkala

Lequipe

Foot - L1 - Lille - Lille : quand Morgan Amalfitano recadre Patrick Collot

Lequipe

Foot - ANG - City - Manchester City : Yaya Touré critique l'arbitre et risque une sanction

Lequipe
Publicité