"Garçon manqué" : Immersion au sein d'une couche sociale qui attise la curiosité

"Garçon manqué" : Immersion au sein d'une couche sociale qui attise la curiosité

Senenews Il y'a 1 semaine  Source

Devant les caméras, Mimi se lance à c...ur ouvert sur les préjugés de la société envers les filles qui s'habillent comme des garçons. Cette native de Grand Yoff est victime de son look depuis son enfance. Dans sa famille, elle est la seule qui s'habille de sorte mais ces parents n'en font pas d'histoire.

«Je suis une fille comme toutes les autres, mais depuis mon enfance je déteste m'habiller comme telle. C'est ensuite que j'ai commencé à me coiffer comme les hommes, en abandonnant les tresses de filles. Cette vie, je l'aime bien car je suis bien dans ma peau. Je n'ai aucun problème avec les gens, je suis la bienvenue du côté des garçon comme de celui des filles. Je n'ai pas de frontière. Il arrive que les gens se discutent sur mon apparence certains disent que je suis une fille tandis que d'autres les contredisent. Mais il arrive aussi que les gens disent du mal de moi mais je fais avec», résume Mimi.

Une bien concise analyse qu'elle étale dans cet entretien où, au fin fond d'elle, Mimi montre toute sa féminité.


Nous vous recommandons

Actualité

Le rappeur Niagass s'est coupé les rastas

Seneweb